The Bad Light – Marrow Of Sound (2012)

The Bad Light - Marrow Of Sound
Label : autoproduit
Pays : États-Unis

The Bad Light – Hypathia

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Mesdames et messieurs, le rock se réinvente sans cesse et, avec ce premier album, The Bad Light prolonge de la plus belle manière qui soit les explorations bluesy et saturées d’illustres pionniers.

Formé en 2011 à Santa Cruz en Californie sur l’idée qu’on peux faire plus avec moins, tout est ici histoire de son, épuré et sans fioritures, dans la plus parfaite tradition blues. Cette musique à tendance lente et mystique ne parle pas uniquement à vos oreilles, mais à votre âme, assoiffée d’authenticité et de chant d’outre-tombe.

L’album s’ouvre sur le rodéo électrique Hours Burn, directement suivi par Modern World dont le titre est un délice d’ironie vu qu’il s’agit d’une pépite de blues distordu sorti de sombres marécages. S’en suit un périple poussiéreux qui vous emmènera sur les plus belles terres du fantastique monde des duos guitare-batterie (The Storm), du doom psychédélique (Hypathia), du pogo de saloon (Dying Will Be Easy) et des riffs d’inspiration Jimi Hendrixiesque (Sweet Sting).

Mesdames et messieurs, le rock se réinvente sans cesse, et ce Marrow Of Sound en est une brillante démonstration.