A great day in Harlem (1958)

Titre bien choisi pour cette photographie de légende. En août 1958, fraîchement embauché par le magazine Esquire, le photographe Art Kane est chargé des photos qui illustreront un article sur le Jazz. Il prit alors contact avec tous les plus grands jazzmen de New-York en les invitant à poser ensemble pour un portrait de groupe dans la 126ème rue de New-York, à Harlem, en espérant avoir l’accord d’au moins quelques uns d’entre eux…

A la surprise générale, ce sont 57 musiciens et chanteurs qui se présentent au rendez-vous ! Charles Mingus, Lester Young, Sonny Rollins, Thelonious Monk, Dizzy Gillespie, Count Basie et les autres posèrent donc devant l’une des brownstones de Harlem, lançant la carrière d’Art Kane et donnant une image d’unité dans un quartier s’enfonçant dans la crise depuis le krack de 1929.

En cliquant sur l’image ci-dessous vous accéderez à la photo en grand format où chacun des musiciens à été identifié, il suffit de survoler l’image avec votre souris.

A Great Day In Harlem (By Art Kane in 1958)

En 1994, Jean Bach réalisa un documentaire sur cette photo qui fut nominé pour plusieurs prix et reçu les éloges de la presse et du public. Également intitulé A great day in Harlem, ce film est l’une des plus belle déclaration d’amour au Jazz, « musique éternelle » selon Stephen Holden alors reporter au New-York Times.

Aujourd’hui, seul Benny Golson, Marian McPartland, Sonny Rollins et Horace Silver sont encore en vie, mais tous, grâce à cette photo et à leur musique, font partie de l’histoire.

 

Liste des artistes présents

01. Benny Golson (saxophone)
02. Art Farmer (trompette)
03. Wilbur Ware (contrebasse)
04. Hilton Jefferson (saxophone)
05. Art Blakey (batterie)
06. Chubby Jackson (basse)
07. Johnny Griffin (saxophone)
08. Buck Clayton (trompette)
09. Taft Jordan (trompette)
10. Dickie Wells (trombone)
11. Zutty Singleton (batterie)
12. Red Allen (trompette)
13. Tyree Glenn (trombone)
14. Sonny Greer (batterie)
15. Jimmy Jones (piano)
16. Miff Mole (trombone)
17. Jay C. Higginbotham (trombone)
18. Charles Mingus (contrebasse)
19. Jo Jones (batterie)
20. Gene Krupa (batterie)
21. Osie Johnson (batterie)
22. Max Kaminsky (trompette)
23. George Wettling (batterie)
24. Bud Freeman (saxophone)
25. Pee Wee Russell (clarinette)
26. Buster Bailey (clarinette)
27. Ernie Wilkins (saxophone)
28. Gigi Gryce (saxophone)
29. Hank Jones (piano)
30. Eddie Locke (batterie)
31. Horace Silver (piano)
32. Luckey Roberts (piano)
33. Maxine Sullivan (chant)
34. Jimmy Rushing (chant)
35. Joe Thomas (saxophone)
36. Scoville Browne (saxophone et clarinette)
37. Stuff Smith (violon)
38. Bill Crump (saxophone)
39. Coleman Hawkins (saxophone)
40. Rudy Powell (saxophone)
41. Oscar Pettiford (contrebasse)
42. Sahib Shihab (saxophone)
43. Marian McPartland (piano)
44. Sonny Rollins (saxophone)
45. Lawrence Brown (trombone)
46. Mary Lou Williams (piano)
47. Emmett Berry (trompette)
48. Thelonious Monk (piano)
49. Vic Dickenson (trombone)
50. Milt Hinton (contrebasse)
51. Lester Young (saxophone)
52. Rex Stewart (trompette)
53. J.C. Heard (batterie)
54. Gerry Mulligan (saxophone)
55. Roy Eldridge (trompette)
56. Dizzy Gillespie (trompette)
57. Count Basie (piano)

 

Quarante ans plus tard, un autre photographe posait son appareil exactement au même endroit pour prendre une photo identique. La même rue, le même immeuble, les trois mêmes escaliers, mais… en 1998, le Jazz avait fait place au Hip-Hop !

Accéder à l’article The Greatest Day In Hip-Hop History.